téléphonage

* Présentation de téléphonage d’Alain Freudiger (~ 30’)

Extrait du texte performé :

"[…] Quelle voix peut avoir une poissonnière qui vit au XIXe siècle à Lausanne dans une pièce de style Louis XV ? Les poissonnières, dans la culture populaire, ont le verbe fleuri. Arlette Farge, dans un livre brillant consacré à la vie quotidienne à Paris au XVIIIe siècle, le siècle non pas de notre poissonnière mais celui de Louis XV, celui des boiseries, témoigne des expressions et jurons en vigueur à l’époque :

-Puante, putain, foutue gueuse, macrelle, je vais te faire promener avec la queue d’un âne dans la bouche, savate de tripière !
- Foutu voleur, banqueroute, bonnet vert, tiens coquin, voilà pour mon paiement !

-Elle va avec les abbés à tout vent, la rouesse, tu es le torche-cul des prêtres !

-Foutue drôlesse, je te tutoie parce que tu es une squelette, verolleuse, cancéreuse !

-Maquereau, sodomiste, je vais te couper les oreilles et les mettre dans ma poche, cul crotté!
- Jean-foutre, décampe d’ici et fous-moi le camp, bougre de gueux, tu es un meurt-de-faim ! […]"

Photos 1 & 6 : © Thalles Piaget
Photos 2-5 & 7-12 : © Matthieu Croizier

22.02.20 - 16h & 25.02.20 - 19h30